Un rapport présenté aujourd'hui au sommet sur le climat (COP24) de Katowice (Pologne) prévient que le réchauffement climatique frappera particulièrement durement la région méditerranéenne et aura de graves conséquences économiques et environnementales. "Les effets du changement climatique sur la région méditerranéenne seront supérieurs à la moyenne mondiale. Cela aura des effets sur le bien-être humain en général", a déclaré Petteri Taalas, secrétaire général de l'Organisation météorologique mondiale (OMM).

Les températures ont déjà augmenté et les régimes pluviométriques ont changé, ce qui rend la région plus sèche. Un phénomène qui devrait se poursuivre pendant des décennies. Le niveau de la mer, après avoir augmenté d'environ 3 millimètres par an au cours des dernières décennies, continuerait à s'élever dans une fourchette de projections qui, d'ici 2100, oscillera entre 52 et 190 centimètres, en différents endroits de la côte.

La région méditerranéenne est l'une des "régions les plus impactées par le changement climatique dans le monde" en raison d'une combinaison de facteurs, allant de la pénurie d'eau à la désertification et aux activités agricoles. Mais aussi compris la concentration des activités économiques et démographiques dans les zones côtières. "Avec des ressources limitées et des conflits sociaux qui risquent de s'intensifier, on peut s'attendre à des migrations humaines à grande échelle", prévient le rapport, qui souligne que "les pays du sud et de l'est de la Méditerranée sont plus vulnérables". Source: Euronews.

Voir aussi l'état du réchauffement climatique en 2018.