Selon l'Organisation mondiale de la santé, ce sont désormais 7 millions de personnes qui décèdent chaque année après avoir respiré un air trop chargé en particules fines. "La pollution atmosphérique affecte dramatiquement la santé humaine et les maladies causées par cette exposition à la pollution atmosphérique sont essentiellement les arrêts vasculaires cérébraux, les maladies cardiaques, les maladies pulmonaires chroniques, le cancer du poumon et, bien sûr, la pneumonie chez les enfants." La pollution de l’air tue plus que le sida, la tuberculose, le diabète et les accidents de la route réunis. Source : article Euronews