"Notre mental est une fabrique, ou peut-être un récepteur, à pensées, qui a, en plus, une fâcheuse tendance à prendre pour réel le contenu de ses idées. Ainsi, nous fabriquons tous les jours une représentation mentale figée de la vie mouvante. Ce fonctionnement, qui nous paraît normal, ordinaire, anodin, produit en réalité un biais considérable. Nous avons ainsi pour habitude de confondre la représentation mentale que nous avons d'une chose avec la chose elle-même. Nous élaborons des idées du passé, du présent et du futur, des idées de nous-mêmes, de l'autre et du monde, que nous prenons pour la réalité. [...] Notre fonctionnement mental peut ainsi apparaître comme un fonctionnement délirant. Notre habitude de considérer comme réelles nos opinions, jugements et points de vue, qui sont, par nature, changeants et asservis à la mémoire, est aussi valable que de construire une maison sur des sables mouvants. [...] A chaque instant, il y a quelque chose en nous qui observe, qui écoute. C'est une aptitude propre à la conscience que de percevoir sans mentaliser. Ainsi, la perspective méditative est celle d'une attention globale, libérée de l'interprétation, qui ni ne nomme, ni ne juge, ni ne fabrique d'histoire."

- Jean-Marc Mantel, psychiatre